Au secours, ma coloc, c’est Cauchemar en Cuisine

En colocation, on fait rapidement ce constat : on n’est pas tous égaux devant la cuisine. Et même, pour aller plus loin : les mauvais cuisiniers ne sont pas tous égaux devant la mauvaisitude culinaire. Plusieurs années d’expériences périlleuses m’ont permis de les classer en quatre catégories.

-1-
L’enthousiaste maudit

On ne peut pas dire qu’il ne fait pas d’efforts. L’enthousiaste maudit utilise de vraies recettes, les bons ingrédients, les bons ustensiles. Il y met du sien, s’applique, sue sang et eau pour que la magie opère. Cela devrait être un délice, et pourtant rien de ce qu’il prépare n’est mangeable. Pour éviter qu’il vous refile le mauvais oeil, la guigne, bref la scoumoune au travers de ses plats, il faut absolument l’empêcher d’accéder à la cuisine.

-2-
L’empoisonneur qui s’ignore

Estomacs fragiles, attention. L’empoisonneur qui s’ignore ne vérifie pas les dates de péremption, pratique l’art du mélange indigeste et tente des expériences culinaires bancales – voire les trois à la fois. Il ne le fait pas exprès, chez lui l’intoxication alimentaire est pavée de bonnes intentions. Pour échapper à une mort prématurée certaine, fermez-lui la porte de la cuisine au nez (et à double tour).

-3-
Le fainéant engraisseur

Lui sait probablement mitonner de bons petits plats. Quand il s’en donne la peine. Car quand c’est son tour de popote, le fainéant engraisseur préférera glisser une barquette de lasagnes surgelées dans le four, aller chercher du fastfood ou commander des pizzas. Et poser le sachet de gruyère râpé qui va avec sur la table. Pour une cuisine saine et équilibrée, on repassera !

-4-
Le dangereux pyromane

La cuisine est en feu. Encore. Soit le dangereux pyromane se croit multitâche alors que non, soit il est un peu tête en l’air. Quoi qu’il en soit, le résultat est le même : la plupart de ses plats partent en fumée, au sens propre du terme. Quand vous appelez les pompiers, vous avez juste besoin de dire : “Salut, c’est Joséphine, y’a encore le feu à l’appart” pour qu’ils débarquent chez vous ? Il est grand temps de mettre Mister Dangerous hors d’état de nuire : interdit de cuisine !

 

Les (vrais) cuisiniers de la coloc sont des profils très recherchés. Alors, tu cherches à t’installer en colocation et tu sais mettre en pratique les verbes mijoter, saisir, luter ou chemiser (oui, je regarde aussi Top Chef) ? N’oublie jamais, ô grand jamais, de le préciser dans ton annonce. JAMAIS.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée