Colocation : comment faire les courses communes sans prise de bec ?

Vous avez prévu de vivre une colocation sereine jusqu’au terme de votre bail ? Sage décision ! Pour vous aider à la mettre en œuvre, nous nous penchons aujourd’hui sur l’épineux sujet des courses, véritable nerf de la guerre en coloc’ ! Comment partager les frais tout en restant équitable, sans prise de tête à la fin du mois ? On vous donne 4 règles de bonne conduite.

giphy (4)

Règle n°1 : Fixez clairement les principes du partage des courses en commun

 Vous disposez de plusieurs solutions pour gérer le budget des courses de la colocation. Choisissez-les selon votre mode de fonctionnement en communauté, et tâchez de vous y tenir ! Pot commun, courses individuelles ou budget adapté en fonction de la présence de chaque coloc’ à l’appartement au moment des repas, à vous de choisir. Puis à vous d’établir un tableau consultable pour tous récapitulant les dépenses de chacun, qui doit quoi à qui, etc.

 giphy (1)

 

Règle n°2 : Sachez faire preuve de souplesse

 La coloc’ n’est pas une dictature : si l’un des habitants oublie de payer sa part exceptionnellement, ou s’il paie moins que prévu, on ne le cloue pas au pilori, on lui demande simplement de donner un peu plus d’argent pour l’achat de produits ménagers… À condition que ça ne devienne pas une habitude, évidemment !

 giphy

Règle n°3 : Apprenez à parler argent

 Les choses doivent être claires dès le départ : indiquez le montant de votre budget course mensuel maximum, et demandez aux autres de faire de même. Vous éviterez ensuite les rancœurs, entre ceux qui ont l’impression d’avoir vidé leur compte et ceux qui ne voient pas où est le problème.

 

giphy (3)

Règle n°4 : Prévoyez des soirées « popottes » pour vos colocs

 Ce n’est pas parce que chacun doit participer équitablement aux courses que vous ne pouvez pas leur offrir de temps en temps un petit repas concocté par vos soins, avec vos produits préférés. Ce moment convivial contribuera à resserrer vos liens ! En revanche, si vous constatez que vous êtes le seul à faire cet effort, laissez tomber, et expliquez aux autres pourquoi sans faire de drame.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée