Les lanceurs d’alerte, ces sauveurs de la coloc

Tout d’abord, qu’est-ce qu’on entend par lanceur d’alerte ? La Fondation Sciences Citoyennes le définit comme :

Simple citoyen ou scientifique travaillant dans le domaine public ou privé, le lanceur d’alerte se trouve à un moment donné, confronté à un fait pouvant constituer un danger pour l’homme ou son environnement, et décide dès lors de porter ce fait au regard de la société civile et des pouvoirs publics.”

 

Les lanceurs d’alerte de la coloc ont quand même un rôle moins dramatique. Mais ils s’assurent que tout roule, chacun dans leur domaine. Car, en effet, ils peuvent être de 4 catégories :

  1. La fée du logis : elle (on dit “elle”, mais ça peut très bien être un mec, hein) prévient la pénurie de papier toilette en l’inscrivant suffisamment en amont sur la liste de courses ; surveille que les tours de ménage sont bien respectés ; etc.
  2. Le commis de cuisine : il (on dit “il”, mais ça peut très bien être un fille, hein) (vous avez compris le principe, j’arrête avec ça maintenant) vérifie les niveaux de stocks dans les placards ; surveille les dates de péremption des denrées dans le frigo, pour éviter moisissures et gaspillage ; etc.
  3. Le diplomate : il s’inquiète des bonnes relations au sein de la colocation et avec le voisinage.
  4. Le comptable : il sait où sont rangés tous les papiers de la coloc ; connaît le montant du pot commun en temps réel ; connaît les échéances de paiement du loyer et autres des factures ; etc.

 

Comment définir les lanceurs d’alerte de la coloc ?

Lanceur Alerte de la coloc

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée