Ma ville, ma coloc’ : spécial Montpellier

Un climat doux, des accents chantants, la plus grande zone piétonne de France en plein centre-ville, la plage à moins de 10km : on comprend mieux pourquoi Montpellier arrive dans le Top 3 des villes où il fait bon travailler !

Dans un cadre de vie aussi exceptionnel, on dit souvent de Montpellier qu’il n’y pas de bon ou de mauvais quartier où habiter. Vous pourriez certainement poser vos valises n’importe où et vous y sentir bien. Mais on vous oriente quand même vers quelques quartiers pour faire votre choix !

 

Hôpitaux-Facultés

Devinette : qu’est-ce qui a donné son nom au quartier Hôpitaux-Facultés ? A question bête, réponse bête : parce que les gens y sont souvent malades, mais très instruits. Bref. En fait, il regroupe simplement les principaux acteurs des secteurs médicaux et universitaires de Montpellier, dont les trois universités Montpellier 1, Montpellier 2 et Montpellier 3, l’IUT et le CNRS.

En retrait au nord du centre-ville, essentiellement résidentiel, le quartier évolue et a vu se développer des logements neufs et des infrastructures telles que le tram, des parkings, des équipements sportifs, etc. On y vit donc confortablement, au calme, d’autant plus que de nombreux espaces verts – comme le zoo de Montpellier – y sont implantés.

Si vous aimez faire la fête, ce quartier n’est pas fait pour vous. Mais si vous êtes venus faire vos études dans la ferme intention d’obtenir (du premier coup) votre diplôme, vous y serez loin des distractions pour environ 405€ par mois en colocation.

 

L’Ecusson

L’Ecusson, c’est l’autre nom du centre historique de Montpellier, fait de dédales de petites ruelles piétonnes, ponctué de belles places telles que celle de La Comédie. Vous irez y flâner et découvrir les symboles du passé, dans cette ville vieille de plus de mille ans.

A Montpellier, on aime faire la fête et c’est aussi ici que s’organisent nombre de sorties nocturnes. Il y a quelques années, une publicité vantait les mérites de Montpellier, “une ville où le soleil ne se couche jamais” : restaurants, cafés, commerces font en effet de l’Ecusson un quartier très vivant, de jour comme de nuit.

Pour une chambre dans le centre-ville de Montpellier, comptez aux alentours de 400€ par mois.

 

Les Cévennes

Si votre budget est plus serré, vous vous installerez certainement dans le quartier des Cévennes. Situé à l’ouest de Montpellier, principalement résidentiel, il présente plusieurs visages. Vous y trouverez par exemple Le Petit Bard, composé de grands ensembles et réputé pour sa mixité sociale, ou La Chamberte et La Martelle qui, calmes et verdoyantes, attirent jeunes cadres et familles.

Depuis une dizaine d’années, le quartier se refait une beauté. Des projets de rénovation urbaine et de constructions ont en effet vu la destruction ou la réhabilitation de nombreux immeubles datant des années 1960, l’embellissement du quartier et son ouverture sur le reste de la ville avec la réalisation de nouvelles rues.

Pour habiter à plusieurs aux Cévennes (attention, ne pas confondre avec le parc national, rien à voir), vous devrez débourser 360€ en moyenne.

 

A en croire ses habitants, vivre à Montpellier, c’est un peu comme des vacances à l’année. Votre choix est fait ? Il ne vous reste donc plus qu’à préparer votre valise, y mettre trois ou quatre chemises, votre foulard, votre casquette, une paire de basket, etc.

5 Discussions on
“Ma ville, ma coloc’ : spécial Montpellier”
  • Hi , im going to study in Montpellier from February to June 2015 in IDRAC Business School and im looking a flat to share! Can someone give me some help to find a place to live , please!!! im arriving january 28

    • Hi Emilio, you should probably ask IDRAC Business School to help you in your researches. Most of French business schools have dedicated departments to help foreign students to find a place to live.
      You can also look for roommates in classified ads on specialised websites like Appartager.com

  • Article sympa qui donne envie de découvrir Montpellier. Mais une doute subsiste: pourquoi l’auteur a-t-il choisi une image de la gare de Berlin (Hauptbahnhof) pour illustrer son article? En tant que Berlinois de naissance, j’ai été supris. Mais bon chacun ces goûts

  • Bonjour, je suis étudiant à Montpellier SupAgro. je cherche une colocation à coté d’ un arrêt de tram ou de bus pour une période de 2 mois (du 20 août au 20 octobre 2015). Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée