Quels aménagements pour accueillir un locataire ?

Vous habitez un T3 ou T4 ? Vous hésitez encore à convertir l’une d’entre elles en une chambre meublée ? Ce type de location est aujourd’hui très recherché par les étudiants et jeunes actifs. Voici toutes les informations pratiques pour mener à bien l’aménagement de votre chambre d’ami !

Des règles simples à respecter           

aménagementLa surface de la pièce à louer ne peut être inférieure à 9 m² et la hauteur sous plafond de moins de 2,20m. Elle doit également être équipée d’un mobilier suffisant pour y vivre. La loi Alur prévoit désormais une liste des meubles obligatoires pour les locations meublées. Un accès à un point d’eau et un coin cuisine sont également exigés.

Comment fixer le loyer et les charges ?

Au départ, la location meublée implique bien souvent un investissement de la part du propriétaire. Plus la pièce est confortable, plus le loyer est élevé. La privatisation d’une salle d’eau, l’accès à une connexion internet ou un écran plat feront augmenter  le niveau du loyer.aménagementLe montant des charges est, quant à lui, fixé librement et fait souvent l’objet d’un forfait. Les taxes liées à la résidence pourront aussi y être incluses. Le tout étant d’être bien évidemment transparent avec votre futur locataire !

Bien rédiger le bail

Les parties communes du logement et leurs conditions d’utilisation doivent être indiquées dans le bail. L’emplacement de la chambre, le mobilier fourni (lit, table, chaises…) et les charges locatives doivent aussi être précisés.
Une révision du loyer est possible une fois par an, à une date fixée dans le contrat ou à la date anniversaire de sa signature. Attention, elle ne peut être faîte que si elle est mentionnée dans le bail.aménagementSi la chambre devient la résidence principale du locataire, le bail doit être d’une durée minimum d’un an (neuf mois pour un étudiant). En cas de rupture du contrat, le préavis est d’un mois pour le locataire, et trois mois pour le propriétaire.

Futurs locataires : besoin d’un coup de pouce?

Un jeune, étudiant ou travailleur, peut bénéficier d’aides pour louer une chambre meublée – que ce soit dans une grande ville ou en province. On compte notamment les aides Loca-pass (prêt du dépôt de garantie), l’aide personnalisée au logement (APL) ou l’allocation de logement à caractère social (ALS).aménagementVous mettez à disposition une chambre meublée ? Vous êtes à la recherche d’une location tout confort pour la rentrée ? Faîtes-nous part de votre expérience et/ou de vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée