On a testé pour vous… la bouche vs. le Post-it vs. le smartphone quand il reste un truc à finir dans le frigo

D’abord, on a un outil relativement simple : la bouche qui parle. Puis quelque chose d’un peu plus sophistiqué : un petit bout de papier qui adhère. Et enfin, le top du top de la technologie moderne, avec accès à internet, aux mails, aux réseaux sociaux et à une gamme d’applications mobiles des plus débiles aux plus utiles.

Le lien entre les trois ? La communication. Et si vous avez déjà pratiqué la colocation, vous devez bien le savoir : cette dernière est essentielle pour préserver l’ambiance de la maisonnée.

Pour le premier round de notre nouvelle saga « On a testé pour vous… la bouche vs. le Post-it vs. le smartphone », on a choisi de s’intéresser à cette question existentielle : lequel est le plus pratique quand il reste des trucs à finir en urgence dans le frigo ? Mise en situation.

 

La bouche

Avant de partir travailler, je dis à Coloc1 (sous la douche) de dire à Coloc2 (toujours dans son lit) qu’il reste de la pizza dans le frigo et qu’il faut la manger aujourd’hui sinon elle sera perdue.

Coloc1 oublie, ou peut-être avait trop de mousse dans les oreilles pour entendre. Plus tard, Coloc2 se plante devant le frigo avec une petite faim, ne voit ni la pizza, ni quoi que ce soit d’autre d’intéressant à ses yeux, et sort s’acheter un kebab. Echec cuisant !

 

Le Post-it

Avant de partir travailler, je colle un Post-it sur la porte du frigo : « Il reste de la pizza dans le frigo. Servez-vous ! Sinon elle sera perdue… ». Par sécurité, j’en ajoute un sur la boîte de ladite pizza : « Mange moi avant minuit, ou je me transforme en moisi ».

Plus tard, Coloc2 se plante devant le frigo avec une petite faim, lit la note, et repart avec la pizza sous le bras direction le four. Mais quel succès !

 

Le smartphone

Je profite d’une réunion un peu barbante au boulot pour envoyer un sms à Coloc2 et lui dire qu’il reste de la pizza dans le frigo, qu’il faut la manger aujourd’hui sinon elle sera perdue. Comme il ne répond pas, je lui envoie aussi un message sur Facebook, puis sur Skype, et aussi un email.

Ce que je ne savais pas : le smartphone de Coloc2 n’a plus de batterie, ou il n’y a pas de réseau, ou il l’a oublié quelque part, ou il ne l’a pas entendu. Bref, il n’a pas eu le message. Coloc2 se plante devant le frigo avec une petite faim, ne voit pas la pizza, ni quoi que ce soit d’autre d’intéressant à ses yeux, et sort s’acheter un kebab. Encore raté !

 

Dans la battle du truc à finir dans le frigo, le Post-it sort donc grand gagnant ! Ne ratez pas notre prochain « On a testé pour vous… la bouche vs. le Post-it vs. le smartphone quand j’ai avancé de l’argent pour les courses ». Bientôt sur vos écrans !

1 Discussion on “On a testé pour vous… la bouche vs. le Post-it vs. le smartphone quand il reste un truc à finir dans le frigo”

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée